La palette d’accords de la tonalité

Les exemples donnés seront dans la tonalité de Do Majeur.

La gamme contient 7 degrés :

Replaçons ces notes dans un autre ordre : en montant de quinte en quinte. Cela donne fa do sol ré la mi si.

De cette manière, on voit aussi comment les degrés (et leurs accords) sont hiérarchisés en musique tonale :
la tonique (I), et les degrés voisins (une 5te juste plus haut et plus bas, soit V et IV) sont les 3 degrés principaux de la gamme (= notes tonales).

Cette hiérarchie s’observe également dans les progressions d’accords. En voici quelques-unes. Pour bien comprendre la logique, repère les accords de ces progressions sur la règle bleue ci-dessus.

  • V – I
  • II – V – I ou IV – V – I (II et IV se ressemblent)
  • VI – II – V – I ou VI – IV – V – I
  • IV-I (rapport plagal)
  • etc.

Bien entendu, il arrive qu’on s’éloigne de ces schémas de base et de cette organisation de quinte en quinte ! Pour approfondir ceci, je vous recommande les classes d’écriture et/ou analyse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Overlay par Kaira.
Bruxelles, Belgique